Seules restent à réaliser les finitions de notre nouvelle maison

Nous avons eu des nouvelles récentes du chantier par notre fils Jean-Jacques (encore lui!). Que ferions-nous sans lui? Il s’est rendu sur le chantier à un moment où nous-mêmes n’aurions pas pu y aller, alors que nous mourions d’envie de connaître l’état des travaux! Résultat : Tout va bien. Il ne reste que les finitions à réaliser. Ce qui correspond tout de même à plusieurs semaines de travail!

En effet, la plomberie a été entièrement installée, et les sanitaires ont été reliés au réseau. La plâtrerie est terminée, ainsi que les carrelages (que j’ai personnellement bien hâte de voir). Mois intéressant d’un point de vue esthétique, mais primordial du côté pratique, l’électricité et les équipements de télécommunications ont été installés. Je dis que c’est moins esthétique mais Jean-Jacques nous a assuré que l’électricien était un artiste dans son genre et que les éclairages sont ravissants.

Il reste donc à poser les revêtements muraux, les tapisseries, la peinture. Ah, et aussi les menuiseries dans la cuisine, dans la salle de bain et dans les chambres! Nous y tenons absolument, et nous avons choisi des plinthes ouvragées et très jolies. Plus le temps passe, et plus nous sommes impatients d’emménager. Grâce aux descriptions de notre fils, nous nous sentons comme deux enfants la veille de Noël, et n’en pouvons plus d’attendre pour déballer le cadeau tant espérer! Je pense même que nous allons laisser Jean-Jacques s’en occuper jusqu’à la fin, et que nous ne retournerons pas visiter avant la visite finale. Ainsi, la surprise sera totale!

Publicités

Nous avons des nouvelles du chantier

Nous avons eu des nouvelles du chantier, qui arrivent à point nommé car nous étions dans une petite impasse concernant l’organisation du déménagement. C’est encore grâce à Jean-Jacques, notre cher fils, que nous sommes tenus au courant des travaux. À chaque semaine il nous transmet des nouvelles de l’état d’avancement du chantier. Que ferions-nous sans lui? C’est à croire qu’il s’est pris d’une certain affection pour notre projet de construire une maison, car il ne se passe jamais une semaine sans qu’il ne nous en donne des nouvelles, qu’il se procure spécialement pour nous. Ou peut-être que c’est simplement de l’affection pour ses vieux parents déjà!

Officiellement, c’est mon époux qui est l’interlocuteur officiel du Groupe Avenir. Logiquement, c’est à lui que les nouvelles devraient être transmises mais, à notre âge, on ne se refait pas, et il ne s’intéresse absolument pas aux aspects techniques de la construction. Il se repose entièrement et totalement sur Jean-Jacques, surtout depuis que nous avons bien remarqué que ce dernier se faisait un plaisir de s’en occuper pour son père! Et le constructeur a vite pris l’habitude de communiquer avec lui.

Grâce à Jean-Jacques, nous avons appris que les cloisons doivent être posées d’ici peu, ainsi que l’électricité et les installations téléphoniques, qui devraient être terminées d’ici au 15 février. Les choses avancent! Nous sommes impatients, de plus en plus impatients, d’emménager enfin chez nous.

Nous commençons à prévoir notre déménagement

Même si la maison n’est pas encore terminée, nous pensons, mon mari et moi, qu’il est temps déjà de commencer à penser au déménagement. Ça peut sembler un peu tôt… mais selon le constructeur, aux dernières nouvelles et selon tous les paramètres à considérer, la date de livraison officielle de la maison entre les mains de ses propriétaires (c’est à dire : nous-mêmes, et heureux sommes nous!) est prévue d’ici 45 jours.

Nous avons donc fait un rapide calcul, et avons pensé que notre déménagement devrait donc logiquement se faire sous 6 à 8 semaines. Mais comme il est toujours possible (et ce n’est pas de l’optimisme ridicule!) que les travaux d’aménagement de la maison soient terminés avant le terme prévu, nous préférons commencer dès maintenant à prévoir notre déménagement. Je dis que ce n’est pas de l’optimisme exagéré en effet car les travaux avancent à grande vitesse, et si aucun imprévu ne survient, tout sera effectivement terminé avant la date.

De toute façon, nous commençons lentement. Pour l’instant, nous nous contentons de chercher une compagnie de déménagement fiable, disponible, et à bon prix. Pendant que mon mari s’informe autour de lui, à ses amis et parents, je fais des recherches sur Internet. Il y a de très bons sites où les gens écrivent leurs avis, je trouve cela très utile! Bon, quand j’étais jeune, on faisait sans… mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas se servir des nouvelles inventions, surtout quand elles sont bien pratiques!

Nous n’avons pas eu de nouvelles récement

Comme tout un chacun, en ce début d’année, nous sommes particulièrement occupés mon mari et moi par les mondanités spécifiques à ce moment de l’année. Les nombreuses visites à réaliser, les innombrables (et fort attendus) visiteurs à recevoir et à accueillir dignement…La préparation des cartes de vœux pour Noël et la nouvelle année ainsi que, comme j’ai toujours appris à le faire, les cartes de remerciement pour les cartes de souhaits une fois que les Fêtes sont passées… Résultat : nous n’avons pas eu une seule minutes, un seul instant à nous ces derniers jours.

Par conséquent, nous ne nous sommes absolument pas préoccupés ni occupés de l’avancée des travaux sur notre chantier. C’est seulement maintenant, que les choses se calment un peu, que nous nous apercevons que nous n’avons eu aucune nouvelle. Aucune! Personne n’a communiqué avec nous depuis la petite sauterie réalisée dans la maison avant Noël. Cependant le temps file et il serait temps que les travaux recommencent.

Notre fils Jean-Jacques doit venir nous voir très bientôt, ce sera donc l’occasion parfaite pour faire le point, avec lui, sur l’avancée des travaux. Il nous aide beaucoup. Son père veut cependant se débrouiller seul, et il m’a dit qu’il téléphonerait dès demain ou après demain au responsable du chantier afin de connaître la date de reprise des travaux. Il reste énormément à faire et nous sommes fort impatients.

Noël en famille dans notre future maison

Noël est passé, et nous avons vécu une grande joie pour ce jour spécial. En effet, notre fils Jean-Jacques nous avait préparé une surprise, une vraie, car nous ne nous en doutions absolument pas. Il a tout organisé en collaboration avec le responsable des travaux sur le chantier, lequel nous ne saurions assez remercier car il a agit par pure gentillesse, étant donné que les surprises de Noël ne rentrent pas dans ses attributions.

Ils nous ont organisé une visite guidée de notre maison, comme cadeau de Noël, afin de nous permettre de découvrir l’avancée des travaux. Nous n’avions pas eu l’occasion de l’explorer dans les détails, c’est à présent chose faite! De plus, Jean-Jacques avait installé quelques décorations des Fêtes qui étaient du plus bel effet! Cela nous a donné un apperçu de ce que seraient les fêtes de Noël et du Jour de l’An dans notre future maison, avec nos enfants et petits-enfants.

Cela va en tout cas demeurer un de nos meilleurs souvenirs de la construction de notre maison. C’était une journée mémorable, et il est toujours tellement agréable d’être l’objet des attentions d’un fils tendrement aimé! Merci à lui, merci au chef des travaux, merci à tous les ouvriers, et Joyeuses Fêtes!

Le chauffage au sol est maintenant installé

Le bal n’est pas encore terminé, mais les spectateurs et les critiques (c’est à dire nous-mêmes) sont un peu fatigués de chercher des comparaisons et des métaphores dans le mondes du spectacle. J’opte aujourd’hui pour la simplicité! Le plombier est revenu, il semble que lors de son dernier passage il n’aie pas tout achevé (progression du chantier oblige) et je dois avouer que je ne suis pas une experte en travaux de construction.

Il progresse bien ce plombier. Il travaille seul, ce qui m’a d’abord surpris mais après tout, pourquoi pas! L’important, c’est qu’il soit efficace. À ce que mon mari m’a dit, ce n’est pas comme pour les autres corps de métier : les plombiers travaillent souvent en solitaires. Il a déjà réalisé la chape maigre dans laquelle sont insérés les tuyaux du chauffage (petit luxe, non, grand luxe : nous avons fais poser un système de chauffage au sol). D’après le responsable des travaux, le plombier doit maintenant attendre, tout comme nous, que les cloisons soient posées. C’est seulement ensuite qu’il pourra installer les différents équipements sanitaires qui requièrent son attention.

On ne pense pas beaucoup aux plombiers lorsqu’on fait construire une maison. En fait, soyons francs, on n’y pense que quand notre toilette ne se débouche plus ou que notre lavabo n’avale plus l’eau! Pourtant, leur rôle est primordial, et ils travaillent fort pour rendre la maison et ses équipements fonctionnels. Je leur accorderai dès à présent le respect qu’ils méritent.

Le bal des intervenants ne fait pas salle comble !

Dans l’œuvre magistrale dont je vous ai parlée lors de mon dernier message posté sur ce blog, cette fameuse représentation de ballet qui se déroulait dans notre future demeure, il semblerait que j’aie oublié quelques danseurs et autres figurants. Sous nos yeux étonnés, plusieurs sont passés en tourbillonnant puis ont disparu en une pirouette, mais je pensais les avoir tous déjà vus, ou du moins, tous prévus. Mais quelques rôles me sont sortis de l’esprit, et pas des seconds rôles!

Le premier rôle à se présenter dès le prochain lever de rideau, selon ce que m’a expliqué le constructeur de notre maison, sera l’électricien. Il ouvrira son propre bal accompagné de ses outils et de ses apprentis, afin d’installer l’alimentation électrique, de poser l’éclairage dans toute la bâtisse et d’arranger les systèmes de télécommunication. Sa prestation nous aidera sans doute à attirer des spectateurs supplémentaires dans l’avenir (nos futurs invités apprécieront sans doute un peu de lumière, n’est-ce pas?).

Ensuite, le dernier mais pas le moindre, et dans un rôle tout aussi convainquant que celui de l’électricien, se présentera le menuisier. Armé de ses outils et de ses parures, il viendra installer les boiseries qui orneront toute notre maison, ainsi que poser les portes des placards. Il en aura sans doute pour quelques jours! Avec sa danse à lui comme point d’orgue à cette représentation, il ne fait aucun doute que nous ferons salle comble!

 

Que d’intervenants pour l’aménagement intérieur

Nous avons l’impression, mon mari et moi-même, que dans les jours suivants nous allons assister à une véritable pièce de théâtre. Les acteurs sont de premier ordre, et la pièce de première importance. Ce sera magistral, bien que les seuls spectateurs concernés soient…nous-mêmes.

Dès le lever du rideau, le plombier ouvrira le bal, vêtu de sa salopette et armé de ses outils, dans l’intention évidente dès le premier tableau d’installer le chauffage au sol en coulant une chape fluide, puis après quelques heures de ce spectacle (armons-nous de patience, le point fort de la pièce est à venir), le carreleur et le plaquiste entreront en scène, feront chacun leur tour de piste afin de rendre le plancher, les murs et les cloisons le plus décoratifs possible.

Après une entracte nécessaire, le plombier reviendra pour jouer le clou de son propre rôle, en installant les sanitaires, que nous avons voulu équipés de toutes les commodités nécessaires à l’âge d’or. Il cédera ensuite l’estrade au chauffagiste, de première importance, en espérant très fort qu’il n’oubliera pas son texte ni ses gestes. Pour le final, le peintre effectuera une chorégraphie en solo, avec couleurs et lumières, puis le cuisiniste, installateur de cuisine à domicile, clôturera le bal, en présentant grâce à toutes les subtilités de son art la meilleure prestation possible, et la cuisine la plus fonctionnelle. Baisser du rideau!

Je me suis bien amusée, mais c’est véritablement un ballet d’intervenants qui vont se présenter afin de faire l’aménagement intérieur. Après leur passage, notre maison sera presque fin prête!

Notre maison est maintenant hors d’air

La maison de notre avenir est en bonne voie de construction, mon époux et moi-même sommes satisfaits que les travaux aient repris leur avancement. M.X avait dit vrai : les fenêtres, les portes, et même la baie vitrée ont été posées, ce qui s’appelle  mettre la maison « hors d’air ». Ainsi rendue étanche aux intempéries, notre maison entre en phase d’aménagement intérieur, ce qui selon le Groupe Avenir devrait être fait très vite.

Il va sans dire que nous sommes très exigeants concernant les travaux d’agencement de notre nouvelle habitation, notamment pour tous ce qui concerne son côté fonctionnel car c’est notamment pour cela quelle a été conçue. En effet nous avons anticipé la prise d’âge qui dans la décennie à venir sera une contrainte et faisons donc bâtir en conséquence notre maison de plain pied avec un mobilier et un agencement adapté à nos futurs besoins.

Nous essayerons donc de venir un peu plus souvent, malgré la fatigue, pour suivre l’avancée des travaux.. La commerciale chez Groupe Avenir nous a bien dit que nous pouvions venir quand nous le souhaitions, mais mon époux ne souhaite pas déranger les ouvriers plus que nécessaire.

 

Au retour des congés le réel se rappelle à nous

A ce titre nous nous sommes donc rendus cette semaine à Bourg-les-Valence pour faire une réunion sur l’avancée des travaux avec le conducteur des travaux désigné par le Groupe Avenir. Nous avions prévu avec M. X de nous rencontrer en début de journée sur le chantier de construction de notre maison afin d’éviter les grosses chaleurs auxquelles nous sommes de plus en plus sensibles.

Nous nous sommes donc rendus à Bourg sans Jean-Jacques qui était retenu par son travail et avons constaté que l’activité avait repris sur notre chantier de construction. Actuellement une équipe de menuisiers travaille à mettre en place les fermetures pour les portes, les portes-fenêtres et les fenêtres en commençant par le rez-de-chaussée nous a dis M. X afin de commencer à sécuriser notre maison.

Nous envisageons d’ores et déjà de réaliser notre déménagement au cours de l’automne, avant que n’arrive la saison froide.

chantier SOPI -Beynost Lyon 3